Entreprise

L’essentiel à retenir sur la domiciliation de l’auto entrepreneur

domiciliation de l’auto entrepreneur

En tant qu’autoentrepreneur, vous devriez indiquer une adresse administrative aux autorités fiscales. Le choix du siège social comporte également des avantages sur le point de vue, financier, logistique et commercial. Découvrez davantage de détails à travers ces prochains paragraphes.

Il faut une adresse de domiciliation pour l’immatriculation

Tout auto-entrepreneur doit indiquer une adresse de domiciliation à l’administration fiscale. C’est une obligation pour obtenir un numéro d’immatriculation. Il lui faut déclarer un lieu au Registre du Commerce et des Sociétés (RCS). C’est également une condition primordiale pour figurer au Répertoire des Métiers. Que l’activité soit mercatique ou artisanale, l’entrepreneur établi à son compte doit désigner un siège social. L’ensemble des documents fiscaux et commerciaux seront adressés à cet endroit. Les émetteurs de facture, de devis et autres lettres de créance vont aussi destiner leur courrier au siège social indiqué.

Domicilier à l’adresse de l’autoentrepreneur offre moult avantages

Comme beaucoup d’autoentrepreneurs, vous pouvez choisir votre logement comme adresse de domiciliation. Quel que soit le statut juridique de votre société, vous avez cette possibilité. Que vous dirigiez une SASU, EURL, SARL ou SAS, vous avez la liberté de déclarer votre maison comme siège social. Vous pouvez être propriétaire ou locataire, les avantages sont multiples. Le coût de la domiciliation auto entrepreneur revient moins cher. Les procédures sont simplifiées. Vous gérerez plus facilement vos courriers. Il vous sera plus aisé de coordonner les différents abonnements, notamment pour la connexion Internet, l’électricité et le téléphone. Si vous optez pour ce choix, sachez qu’un contrat devrait être signé avec le propriétaire.

comment se déclarer auto entrepreneur

Choisir les locaux professionnels comme siège social peut être bénéfique

La loi française décrit que la domiciliation est une obligation d’un auto entrepreneur. Cependant, elle lui laisse la liberté de décider l’adresse qui lui convient. Le local commercial peut être choisi pour donner une image plus professionnelle que la maison individuelle. La société pourra par exemple être associée à un quartier d’affaires réputé ou une ville qui inspire confiance. Dans certains cas, il est préférable d’enregistrer l’entreprise dans une localité où les obligations fiscales sont plus clémentes qu’ailleurs. Dans certains cas, il est plus judicieux de louer un bureau dans un immeuble appartenant à une puissante compagnie pour jouir de l’estime que l’opinion publique lui accorde.

Les interlocuteurs pour domiciliation d’entreprise

Il est parfois difficile d’entrer dans le secteur formel. Beaucoup ne savent pas comment se déclarer auto entrepreneur. C’est une raison supplémentaire de se rapprocher d’une pépinière d’entreprise ou d’un business angel. Cette entité peut fournir de précieux conseils en termes de fiscalité et de management. D’ailleurs, le bailleur peut exiger que la start-up soit domiciliée à une adresse de son choix. Cela lui donne la possibilité de garder un œil sur le progrès de la société naissante. Dans la même optique, des prestataires proposent des adresses de domiciliation. Ils permettent d’avoir fictivement un siège social au cœur de Paris si vous le souhaitez. Cette démarche peut convaincre les banquiers, mais également les fournisseurs qui y verront un signe de votre sérieux.