Immobilier

Comment calculer le rendement d’un investissement locatif ?

calcul rendement locatif

De nombreux particuliers font le choix d’investir dans l’immobilier pour faire fructifier leur argent. Dans cette logique, l’investissement locatif semble être la meilleure solution qui s’offre à tous ceux qui souhaitent se constituer une épargne et bénéficier d’un complément de revenu. Avant de se lancer dans un tel projet, il faut prendre le temps de calculer le taux de rendement de son placement. Dans cet article, vous trouverez différentes méthodes pour évaluer le rendement d’un investissement locatif.

L’estimation du rendement d’un logement

Le fait pour une personne d’investir son argent lui permet de percevoir un pourcentage d’intérêts chaque année. En optant pour un investissement locatif immobilier, les loyers constituent les bénéfices pour le bailleur.

Le calcul du rendement locatif se fait alors en mettant en balance le prix d’acquisition du bien avec le montant des loyers après déduction des divers frais. Il peut s’agir des :

  • Mensualités de crédit : si l’achat de l’immeuble a été financé via un prêt

Les dépenses nécessaires à l’entretien du bâtiment, etc.

Il faut savoir que le rendement locatif brut est un calcul rapide permettant de se faire une idée sur ce que la location d’un logement peut rapporter à son propriétaire.

Pour estimer la rentabilité d’un investissement locatif, on peut utiliser la formule :

  • Rentabilité brute : (loyer mensuel x 12) / prix et frais d’acquisition du bien x 100.

À titre d’exemple, on peut prendre une habitation qui coûte 150 000 euros. Elle est alors louée à 800 euros. En mettant en application la formule précédente, on obtient (800 x 12) / 150 000 x 100 : 6,4 %. Le taux de rendement du bâtiment s’élève ainsi à 6,4 %.

calculer rendement locatif

Calcul pour connaître le rendement réel d’un investissement locatif

Il est important de préciser que le fait de mettre en location sa maison implique de payer des charges et des frais divers. Le bailleur ne peut pas se soustraire à leurs paiements. Ils doivent être intégrés dans le calcul du rendement locatif net d’un bien. Ils concernent entre autres :

Les différents frais liés au crédit

Ce sont :

  • Les intérêts d’emprunt, l’assurance emprunteur, les frais de dossiers,
  • Les charges de copropriété,
  • La taxe foncière,
  • Les dépenses relatives à l’entretien et aux réparations de l’immeuble,
  • Les honoraires des agences qui s’occupent de la gestion du bien,
  • L’assurance loyers impayés, propriétaire non occupant, etc.

Le calcul du rendement locatif net se fait alors en déduisant les charges locatives du loyer annuel. Le résultat sera ensuite divisé par le prix d’achat plus les frais d’acquisition puis multiplié par 100. Il peut se résumer en cette formule :

Rentabilité nette : (loyer mensuel x 12) – les charges locatives / prix d’achat + frais d’acquisition x 100.

L’utilisation d’un simulateur Pinel Excel

Il s’agit d’un outil permettant de simuler les avantages fiscaux que l’on peut obtenir dans le cadre d’un investissement locatif immobilier avec la loi Pinel. Il vous aidera à calculer la rentabilité de votre projet.

Un simulateur pinel Excel vous donnera la possibilité d’effectuer une estimation de votre défiscalisation. Vous bénéficierez de plusieurs informations à savoir :

  • L’éligibilité de votre bien au dispositif en fonction de l’agglomération dans laquelle il se trouve,
  • Le plafond des loyers dans les différentes zones telles qu’il est prévu par la loi,
  • L’économie d’impôts que vous pouvez réaliser en mettant votre maison en location pendant 6, 9 ou 12 ans.