Les taux remontent aussi en regroupement de crédits

Les taux remontent aussi en regroupement de crédits

L’annonce de remontée des taux sur le marché du crédit immobilier suscite des interrogations auprès des ménages Français, le regroupement de prêts ne sera pas épargné et il est plus que temps de se lancer dans ce financement.

Une douce remontée des taux

Aucune panique à avoir, la remontée des taux s’annonce douce et lente, ce qui n’aura pas d’impact lourd sur la production de crédit pour le premier semestre 2017. Cette tendance n’est pas nouvelle car les Etats Unis ont déjà remonté leurs barèmes en fin d’année 2016, tout le monde pensait que la Banque Centrale Européenne allait suivre le mouvement mais l’entité Bruxelloise n’a pas pu résister longtemps à la pression américaine.

Ainsi, les taux vont remonter dans les mois à venir mais cette tendance sera légère et non brutale. En matière de crédit immobilier, les banques jouent les prolongations et continuent de proposer des taux bas avant la fin de la tendance, en regroupement de prêts, les taux sont encore très attractifs également mais ces niveaux devraient remonter dès le mois de février 2017.

Regrouper ses crédits maintenant

Selon le courtier GC Finance (expert reconnu sur le marché du regroupement de crédits), il ne faut pas confondre vitesse et précipitation. « Nos taux sont actuellement très bons, les partenaires sont réactifs, les ménages peuvent réaliser leurs démarches dans de bonnes conditions » s’exprime le responsable de la production du courtier avant d’aborder le sujet des besoins spécifiques, « Les offres de regroupement de crédits sont également très attractives car elles répondent à des besoins bien spécifiques, comme la réduction de mensualité, le financement d’un nouveau projet ou encore l’accès à la propriété avec un rachat des encours ».

Face à cette hausse des taux, les services devront s’adapter à l’augmentation du nombre de demandes, ce qui peut entrainer des délais à rallonge, mais les taux pourront être bloqués à partir de la demande de regroupement de crédits, donc il n’y a pas de craintes à avoir si le dossier se finance dans les trois mois suivant la demande en ligne (NDLR ce qui peut arriver lorsqu’il s’agit de dossiers hypothécaires).


Laisser un commentaire