Les normes RBR 2020 encadrent le futur de la construction individuelle

RBR 2020 construction

Les normes RT 2012 vont laisser place aux normes RBR 2020 (Réflexion Bâtiment Responsable ) pour règlementer les constructions du futur. La RT 2012 se focalise sur les règlementations thermiques. Alors que ce nouveau texte édictera les normes d’un aménagement de qualité et respectueux de l’environnement.

Pourquoi abandonner la RT 2012 ?

La RT 2012 a poussé les entreprises de constructions à l’innovation technologique dans la conception de toitures, d’ouvrants et d’isolation. Par contre, bon nombre d’entre elles ont déposé le bilan par manque de compétitivité et d’expertise en la matière. De plus, les acheteurs d’une nouvelle maison clé sur porte n’ont pas aperçu d’un très bon œil la réalisation de ce programme à cause de la hausse des coûts.

Qu’apportent les normes RBR 2020 par rapport à la RT 2012 ?

Les normes RBR 2020 couvrent un champ plus large que la simple règlementation thermique. Dans des objectifs écologique et humanitaire, la RBR 2020 veut réduire l’émission de carbone dans les travaux du bâtiment et rendre l’air plus respirable.  Pour y parvenir, la nouvelle normalisation va inciter l’entreprise de construction de maison à l’édification de Bâtiments à Energie Positive (BEPOS). Ce sont des constructions à consommation d’énergie zéro capables de fournir davantage d’énergie qu’elles n’en utilisent. Du moins, leur consommation d’énergie au kWh/m²/an devrait réduire de 30% par rapport à celle des bâtiments érigés après la RT 2012.

Comment atteindre les objectifs de la RBR 2020 ?

Pour parvenir à un tel progrès il faut persévérer dans la machine en marche de la RT 2012 et non pas annuler ses effets. En fait, il s’agit de l’exploitation plus approfondie du processus d’isolation. L’isolation doit retenir la chaleur apportée par le rayonnement solaire en période hivernale et éviter la concentration de chaleur en temps estival.  C’est un procédé de régulation thermique. Par ailleurs, il est question d’installer des dispositifs d’utilisation de l’énergie renouvelable. Dans cette optique, une maison neuve à vendre sera équipée de panneaux photovoltaïques ou solaires. Soit elle sera dotée d’une pompe à chaleur ou d’un ballon thermodynamique. En ce qui concerne la qualité de l’air, un double flux doté d’un mécanisme de filtration devrait l’améliorer. Enfin, pour ce qui est de diminuer la production de C02, il faudrait privilégier l’utilisation de matériaux biologiques dans les structures de maison.

Quel sort réserve cette nouvelle réglementation aux infrastructures en place ?

La RT 2012 s’applique déjà aux projets de construction ou de rénovation de résidences. Les dispositions valent notamment pour les travaux d’envergure. La réglementation thermique s’impose pour l’aménagement d’une partie importante d’un bâtiment. A titre d’exemple : des travaux de réfection d’enduit sur plus de la moitié d’une façade. En revanche, les normes ne concernent pas les façades en parpaing ni autres structures industriels. Les problèmes techniques ou juridiques, les risques de dommage architectural et de perte économique rendent également les normes caduques. En conclusion, demander une construction maison Belgique requiert dorénavant le respect des normes édictées par la RT 2012 et bientôt par le RBR 2020.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.