mobilité bancaire

La mobilité bancaire en mode séduction

Appliquée depuis le 06 février 2017, la mobilité bancaire séduit les clients des banques. 1 français sur 5 décide à changer de banque selon un sondage effectué par OpinionWay. 8 personnes sur 10 le feront pour réaliser des économies sur les frais bancaires.

Les banques en ligne sont sollicitées. Les démarches sont simples et les frais de tenue de compte moins chers. D’après un sondage réalisé par le cabinet Deloitte, 79% des interrogés font confiance aux banques en ligne contre 65% pour les réseaux traditionnels. 89% des sondés ont exprimé leur satisfaction.

Le mécanisme de la mobilité bancaire

La loi Macron favorise la mobilité bancaire. Cette disposition permet à un client d’une banque à changer de banque sans courir une pénalisation.

Les raisons invoquées sont la croissance, l’activité et l’égalité des chances économiques. Toutefois, les banques doivent informer leurs clients de l’existence de la mobilité bancaire. Elle est gratuite, sans condition et facilitée.

Un service d’aide à la mobilité est créé dans chaque banque. Il gère de manière automatique les domiciliations bancaires, les prélèvements et les virements. Pendant 13 mois, la banque de départ informera son ex-client de toute opération sur le compte clos.

Révolution dans le système bancaire

Le cabinet Deloitte révèle que la grande majorité des Français ne demande plus aujourd’hui des informations et des conseils à leurs banques. Cette nouvelle ajoutera certainement de l’eau moulin des clients internautes. Ils sont plus enclins à décider d’eux-mêmes quant à la consommation de services bancaires et financiers.

Qualifiée de dynamique, cette loi est l’une des mesures attendues par tout le monde. Les banquiers en concurrence et les usagers espèrent en tirer profit. Les consommateurs souhaitent plus de liberté dans la gestion de leurs comptes et dans leur choix.

Cette innovation qui révolutionne le système bancaire s’explique surtout par le développement du numérique.  Le digital est devenu le mode de vie des consommateurs devenus internautes

Les clients internautes en expansion

Les banques en ligne soient en pole position. Elles renforcent leur place. Mais les analystes financiers affichent la prudence. En effet, pour les opérations complexes, ils considèrent comme encore indispensables l’agence physique et le conseiller personnel.

Ces opérations ne sont pas liées aux informations sur les crédits concernant les rachats, les prêts hypothécaires et autres crédits qui impliquent de nombreux paramètres. Ils relancent les opérations en ligne. La mobilité bancaire provoque une nouvelle attitude chez les banquiers. Elles doivent comprendre que les demandes de crédits en ligne vont augmenter car les clients réagiront en internautes.


Laisser un commentaire