Comment devenir propriétaire à Marseille sans se ruiner ?

Immobilier Marseille

A la tête de ses 26 siècles d’existence, Marseille continue de séduire toujours et encore, comme traversée par un charme intemporel qui rappelle que l’une des plus belles villes d’Europe s’est construite grâce à la diversité de ses habitants.

Elle est aujourd’hui la résonnance d’une fraternité érigée sur le partage des cultures et continue, à travers les générations, d’imposer une authenticité urbaine assez éloignée, il faut bien le reconnaitre, des caricatures pagnolesques.

Derrière la carte postale des vacances, du soleil et de la mer, Marseille est une ville qui créé des emplois, qui se développe sans cesse, innove, construit, sans perdre jamais l’âme de ses quartiers où l’histoire a construit son nid.

Un marché (encore) accessible

Les transactions immobilières se portent bien dans la cité phocéenne. Les prix continuent de flirter avec les bons plans. S’il y a bien une ville où l’on peut encore dénicher la bonne affaire, c’est ici.  En prenant son temps et en sachant découvrir les aubaines cachées derrière les façades.

C’est donc une ville où l’accès à la propriété reste possible, même pour les petits revenus. La municipalité encourage un programme destiné aux jeunes en leur offrant des conditions avantageuses, comme le PTZ, avec des avantages qui encouragent les gens à se projeter dans l’avenir.

Le prêt à taux zéro (PTZ) correspond à un prêt sans frais, dont les intérêts sont payés par l’état. Du coup, bon nombre de ménages peuvent prétendre à l’investissement et être aidés à hauteur de 40% du prix de l’acquisition. De plus, le remboursement de ce prêt peut ne pas être immédiat et être reporté de 5, 10, voire 15 ans, au regard des revenus. Néanmoins, la durée de remboursement ne pourra pas excéder 25 ans.

Autant dire qu’à Marseille, tout est mis en place pour ceux qui désirent accéder à la propriété.

La ville phocéenne développe aussi un dispositif appelé « accession à prix maitrisé », permettant aux petits salaires d’accéder à la propriété dans des programmes immobiliers neufs, classés BBC (Bâtiment Basse Consommation).

Ce dispositif permet ainsi d’acheter en-dessous des prix du marché officiel. C’est une façon de valoriser les « petits salaires » qui peuvent enfin s’appuyer sur un projet durable.

Oui, en termes d’immobilier, Marseille est bien la ville de tous les possibles qui permet, sans se ruiner, d’établir un plan de remboursement offrant de vraies facilités aux budgets les plus serrés.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.