Crédit immobilier : calculer son endettement

credit immobilier et taux d'endettement

L’endettement correspond à la part des charges sur les revenus, cette part ne doit pas dépasser 33%, au-delà, il y a un risque de surendettement et donc d’incapacité d’honorer ses dettes, une situation qu’il faut absolument éviter dans le cadre d’une souscription de crédit immobilier.

Combien je peux emprunter réellement ?

Avant toute démarche de prêt immobilier, ce devrait être l’étape obligatoire pour tout emprunteur, celle de calculer soi-même son endettement. Ce n’est pas compliqué d’autant que le site combien-emprunter.fr propose un simulateur en ligne. Cet outil permet de connaître le montant de la mensualité qui pourra être consacrée au remboursement d’un emprunt immobilier, en tenant compte des revenus du foyers, de l’éventuel apport pouvant être inclus mais aussi des charges et notamment des crédits en cours de remboursement. C’est une étape préliminaire avant la simulation de prêt immobilier qui elle permet de connaître les conditions de prêt des banques et organismes de crédit, également proposée gratuitement sur le site ci-dessus. Lorsqu’un emprunteur se situe déjà à un endettement de plus de 30%, il n’aura que peu de chances de pouvoir concrétiser son projet d’acquisition car la présence des dettes actuelles ne permet pas d’en cumuler de nouvelles, sauf si la faisabilité d’un rachat de crédit permet d’aller plus loin.

Préparer sereinement ses démarches

Lorsque l’on connaît le montant que l’on peut espérer obtenir, on peut se recentrer sur la recherche d’un bien immobilier dont le prix est dans la fourchette indiquée (suivant les durées) par le simulateur de capacité d’emprunt. C’est aussi une information très utile car elle permet d’aborder les démarches de prêt immobilier plus sereinement, en effet, de nombreux emprunteurs ciblent un bien, font une demande auprès de le banque sans avoir aucune indication et les établissements de crédit prennent le temps d’étudier les dossiers, ce qui peut être source de stress lors d’un achat, surtout lorsqu’il faut signer une promesse de vente ou se précipiter pour ne pas perdre le bien immobilier. Connaître sa capacité d’emprunt et son endettement permet donc d’être rassuré, plus serein et de pouvoir même négocier de meilleures conditions car le conseiller bancaire va vite s’apercevoir que l’emprunteur est informé et au courant de sa situation.

L’endettement et le reste à vivre

L’évaluation de la capacité d’emprunt d’un foyer passe par l’endettement, c’est en fait le montant des charges sur les revenus. Mais un élément est peu évoqué pourtant il apparaît dans chaque étude de crédit bancaire, c’est le reste à vivre. Il s’agit tout simplement de la somme qui reste pour les loisirs après déduction des charges, un foyer n’ayant pas de reste  à vivre dispose tout simplement de charges trop élevées pour ses finances et n’obtiendra pas son financement, il faut donc prendre soin à calculer son rester pour vivre et quantifier financièrement la somme restant pour les loisirs.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.